Lilapuce
 

supports (vendredi 15 mars 2019)

Observer l’actualité sortant sur le web

Lundi 11 mars, salle 301, de 17:30 à 19:00, comme tous les lundis, je jette un dernier coup d’œil sur le web pour vérifier si j’y trouve quelques sujets d’actualité, de dernière minute, susceptibles d’être traité à l’atelier « Culture web ».

À 18:47, tout d’un coup, mon regard est attiré par un titre insolite. C’est sur RTL. De toute évidence, si elle s’avère être exacte, l’information représente un degré d’importance qui justifierai qu’elle passe, par exemple, en Une au journal télévisé du soir.

Mais le caractère insolite, que j’évoquais, ne vient pas du sujet lui-même.

Je suis surtout étonné que l’information ne soit mentionnée que sur le site de RTL. On ne la retrouve sur aucun autre titre de presse.

Les réseaux sociaux et les agrégateurs d’actualités des moteurs de recherche nous ont habitué à recevoir l’information, par flux continu, en provenance d’une multitude de sources.

À cause de cela, en cherchant l’actualité sur le web nous savons que nous nous exposons à un signal diffusé massivement et porteur d’un puissant un effet d’écho. Un peu comme si, après un événement fort, au même moment, on allumait la radio et la télévision tout en étalant trois journaux devant soi.

Pour l’avoir déjà éprouvé, nous avons intégré que cette pratique nous expose au risque d’être saturé et d’avoir la sensation « d’en savoir de moins en moins » à force de recevoir toujours le même propos, quel que soit le titre de presse.

Or là, ce n’est pas le cas. Seule RTL donne l’info.

Intrigué, je clique pour afficher la page d’accueil de RTL :

Je lis l’article (très court). Il est conforme au titre (on ne sait jamais).

18:48 : j’affiche Google Actualités et je l’interroge avec le mot clé « algérie »

Je constate que le moteur ne prend pas en compte l’info donnée par RTL :

18 :50 : je complète la saisie en tapant « algérie RTL »

Cette fois-ci, l’algorithme crache l’info, même si tout ceci manque sérieusement de tri et de hiérarchie. On y trouve pêle-mêle du pas vraiment récent et du franchement réchauffé ! Surtout je constate que le sujet le plus récent et le plus important n’est pas en première position ; bah alors, où est donc passé le fameux PageRank ?

En tous cas, me voilà rassuré : je n’ai ni la berlue ni aucune hallucination. À défaut d’obtenir un recoupement d’information, le web m’a permis d’accéder exactement au même contenu par deux méthodes différentes. Merci qui ? Bah l’intelligence artificielle, pardi !

Mouhai...

Plus sérieusement, la démarche ne prouve rien d’autre que Google est capable de chercher des données publiées sur un site. Pas vraiment une révélation.

Ce n’est pas ça qui va me permettre de valider la crédibilité de l’info.

Allons voir ailleurs dans la presse française.

18:51 : je tape à la porte du Fig, qui me renvoie… Zidane (et Zemmour). Bigre !

18:52 : je charge Libé dans mon navigateur. Ah... je trouve le sujet mais il ne figure pas en Une. Il est dans une rubrique « Le Direct »

C’est quoi, en fait, ce « Direct » ? J’irai voir plus tard.

En attendant, je trouve que cela ressemble beaucoup à la Une de RTL ; même photo et même titre. Je remarque l’heure relativement récente (18 :41), ce qui pourrait expliquer que j’assiste en direct à l’émergence d’un sujet d’actualité sur le web. Faut-il vraiment s’émerveiller ?

18:53 : petit tour sur Radio France, pour constater qu’il n’y a rien à voir de ce côté-là (Zidane, ici aussi, est le sujet d’actualité principal).

18:54 : par contre l’autre concurrent historique de RTL affiche l’info. Ce n’est pas la même photo mais on retrouve le même le titre. Ça commence vraiment à sentir la dépêche d’agence.

18:55 : retour au Figaro pour constater qu’en 4 minutes, le site a changé sa Une pour intégrer l’info. On retrouve toujours le même titre, au mot près :

18:55 : ni une ni deux, je passe sur le Monde…

… pour constater que le sujet y est. Mais je le trouve coincé, bien au chaud, entre deux colonnes :

18:56 : retour sur Google Actualités, sans aucun mot clé :

Cette fois-ci, Google a remis un peu d’ordre (en utilisant les affaires des autres).

Le sujet ressort bien mais, faut croire que le service web du Fig est plus performant que celui de RTL. En plus, le placement de France Info pourrait faire croire qu’il s’agit du même sujet, or ce n’est pas le cas :

En cliquant sur le lien « Voir la couverture complète » on constate que tout est en vrac sous prétexte qu’il s’agit du même thème générique concernant l’Algérie.

Tout est mis sur le même niveau, alors qu’en quelques heures l’actualité a évolué :

19:13 : Mon atelier a commencé. J’explique ce que je suis en train de faire et je montre que Google présente toujours le même type de confusion :

19:21 : de son côté, la presse - notamment, le Monde – rectifie le tir. Le sujet prend la Une.

19:22 : vérification sur le Parisien. L’affaire est entendue : l’annonce du président Bouteflika est désormais le principal sujet d’actualité.

19:27 : on commence à voir d’autres titres, notamment sur les sites d’info continue :

20:16 : dernier tour sur Google Actualités

Et toujours ce mic-mac incohérent, entre ce qui fait l’actualité immédiate et l’information d’une période qui n’est plus celle du moment :