Lilapuce

Accompagnement des ateliers informatiques du centre culturel de la ville des Lilas

 

Les ateliers de la semaine

 

lundi 3 avril 2017

 

Internet 2

Autour des antennes relais

En réponse à une remarque formulée en début de séance par l’un des participants, nous avons entrepris de consacrer une large partie de notre soirée à des recherches autour du thème « dangerosité des antennes relais ».

Essayons de lancer une requête sur Ixquick avec cette expression.

Premier constat : nous voici en présence d’un exemple caractéristique de sujet abondamment référencé par les moteurs de recherche, mais un rapide coup d’œil permet d’observer qu’il n’existe pas sur la question de point de « vue incontestable ».

La forte représentativité de voix militantes (parties prenantes et donc contradictoires), la façon dont les média traditionnels abordent généralement le sujet sous une forme interrogative ainsi que la prudence, pour ne pas dire le retrait des institutions : tout porte à croire qu’il sera plus difficile d’obtenir ce soir un retour du net aussi tranché que celui concernant d’autres sujets qui peuvent aussi porter à la controverse (par exemple : réchauffement climatique ou amiante).

En l’état actuel, surtout si, tel que dans mon cas, aucun niveau d’expertise ou même de connaissance scientifique élémentaire sur la question ne permet de construire sa propre opinion, je pense qu’il est préférable de prendre le temps nécessaire pour tenter de comprendre les tenants et aboutissants d’un tel sujet.

Rien ne s’oppose à ce que cette démarche se fasse collectivement, bien au contraire mais avant cela, je suggère de rappeler quelques conseils élémentaires :

- Les points de vue « militants » sont légitimes mais encore faut-il qu’ils soient clairement identifiés comme tels. La neutralité de votre point de vue sur la dangerosité des antennes relais sera forcément mise en doute s’il s’avère que vous êtes - directement ou indirectement - rattaché à un opérateur industriel ayant intérêt à vendre du service téléphonique. Inversement ce n’est pas parce que vous êtes membre d’une association qui se présente comme étant indépendante que votre point de vue sera nécessairement plus « pertinent » que celui d’une institution, d’une entreprise ou d’une autre association plus connue et éventuellement plus mainstream que la vôtre.

- Qu’est-ce qu’un propos « pertinent » ? Considérons, par exemple, que ce qu’il est de coutume de reconnaître dans le domaine universitaire soit étendu à tous les champs de la connaissance : un propos jugé comme étant valide par une communauté présentant un niveau d’expertise reconnue. Dans le doute, mieux vaut donc s’appuyer en priorité sur des institutions (universitaires, associatives ou médiatiques), qui, par leur notoriété, seront plus tenues par la rigueur de leur argumentation ou le contenu de leurs publications que ne le sont de stricts inconnus.

- Sur le web il nous faut donc obligatoirement savoir « qui est l’auteur » avant même d’essayer de comprendre « ce qu’il raconte » (surtout si le propos vous séduit). Cela signifie qu’il est primordial, en premier lieu, d’identifier l’origine des résultats fournis par le moteur en observant les adresses URL afin de connaître les noms de domaine, avant de lire les titres ou les résumés des pages, puis une fois rendu sur le site, s’il s’agit d’un auteur inconnu, il nous faut absolument trouver la rubrique « À propos » ou « Qui somme-nous ? » (souvent en pied de page). À défaut d’avoir trouvé cette rubrique, pour ma part, je quitte généralement la page. Une fois clairement identifié (entité, localisation, etc.) il ne faut pas hésiter à formuler des recherches sur l’auteur pour en savoir plus à son sujet.

- Le travail de vérification et de recoupement, parfois assez pénible sur le web, doit être effectué systématiquement, en procédant à de nouvelles recherches pour chaque point d’information factuel permettant de construire un point de vue. On adoptera, pour chaque nouvelle recherche, la même méthode que celle proposée ci-dessus.

 
 

mardi 18 avril 2017

 

Internet 1

Administration en ligne

Hey, tu sais quoi ? Il paraît que nous n’aurons bientôt plus le choix sur le mode de paiement des impôts. Ça commencera, cette année, avec la dématérialisation puis en 2018, on passera au prélèvement à la source.

Avec ça, je dois absolument vérifier la fiche de paie de Loulou. Elle a démarré son premier job en avril et normalement son salaire est calé sur le SMIC.

Et puis y’a Bernie, que j’ai croisé l’autre jour : m’a perfidement rappelé que je m’étais engagé à mettre en place « rapidement » cette future association loi de 1901 dont nous parlions tous avec tant de ferveur, en cette douce soirée de juin, il y a presque un an. Maintenant, je ne peux plus reculer mais encore faudrait-il savoir comment créer une asso !

Alors faut s’y coller : obligé de trouver les infos pour savoir par quel bout prendre les problématiques administratives qui s’amoncellent et pour affronter l’administration, rien de tel que de faire appel à l’administration ; un truc bien français, quoi.

Passons à l’exo du jour : tour d’horizon du web administratif, la France en ligne, s’il vous plaît.


Informatique

Les bons comptes font...

Je n’ai pas encore compris la raison pour laquelle, sur Windows 8, le programme de création de comptes utilisateur nous balade de l’interface « bureau » (classique) à l’interface « moderne », alors que rien ne semble vraiment justifier ce basculement pour le moins surprenant. Il y a probablement une cohérence à cela mais le moins que l’on puisse dire c’est qu’elle ne correspond en rien à la satisfaction du confort de l’utilisateur (laquelle nous est systématiquement fournie par Microsoft, dès qu’on l’accuse d’être un tantinet envahissant).

Autre critique, de mon point de vue, beaucoup plus grave : pour créer un compte utilisateur, il est instamment demandé de communiquer une adresse e-mail et, si possible, chez Microsoft.

Une adresse e-mail ? mais de quoi je me mêle !?

On nous dit que cela permettra de synchroniser toutes nos données personnelles, évidemment, éparpillées sur nos multiples « terminaux » (ordinateurs, tablettes et smartphones) ; bref, que si vous vous avisiez de créer uniquement un « compte local » (ce que nous avons fait), vous seriez vraiment un sacré tocard.

Vous m’en direz tant !

Bah oui : depuis que tout le monde semble convaincu qu’il n’y a rien de mieux en informatique que de laisser ses propres données personnelles dans les nuages (alors que le coût du stockage domestique, sur clé USB ou disque externe continue inexorablement de chuter), il est tout à fait logique que les Microsoft, Apple et Google vous incitent à rapatrier toutes vos affaires chez eux.

Tout ça m’exaspère et m’énerve passablement... et dire que j’avais juste entrepris d’expliquer en quoi il me semble important, d’un point de vue de sécurité, de toujours créer au moins deux comptes, correspondant à deux types de profil sur Windows. (le support en quelque peu dépassé, puisqu’il met en situation Winows XP, mais la logique reste valide).

 
 

mercredi 19 avril 2017

 

Internet 1

Wikipédia, le fonctionnement

Voici le récapitulatif des caractéristiques de Wikipédia, présentées en atelier depuis trois séances :

- Il s’agit d’une encyclopédie en ligne, multilingue et collaborative. dont le contenu est publié sous licence Creative Commons (équivalent du logiciel libre pour les œuvres de l’esprit).

- Nous avions présenté trois façons d’entrer dans encyclopédie : la recherche par mots-clés, l’accès aux portail thématiques et le hasard de la navigation (notamment par les liens proposés en page d’accueil).

- Enfin nous avions observé, sur certains articles, la présence de bandeaux d’avertissements (pour indiquer, par exemple, l’absence de sources) et, surtout, pour chaque page du domaine, les mêmes liens « Discussion » et « Historique », en tête de page.

Concernant ce dernier point, je vous avais indiqué qu’il s’agissait des caractéristiques visibles du Wiki, l’outil permettant le mode de publication collaboratif sur le web.

Quelques navigations successives au sein de Wikipédia nous avaient permis d’illustrer rapidement notre propos :

- L’affichage de deux versions d’un même article, à partir de l’historique.

- L’ouverture de la page de présentation d’un auteur, disponible également à partir de l’historique.

- La page « Wikipédia en bref »

- La page « Principes fondateurs »

En réponse à vos interrogations, je vous avais précisé que nous aborderions en détail, mais dans un second temps, ce que signifie le mode de publication « Wiki ».

Nous y voilà : cette semaine, essayons de traiter, comme prévu, « l’encyclopédie (...) en libre accès, en lecture comme en écriture, c’est-à-dire que n’importe qui peut, en accédant au site, modifier la quasi-totalité des articles (...). »

Voici une liste de liens permettant de suivre le cheminement de notre exploration :

- « Modèle : À sourcer » ; c’est ce modèle qui est utilisé pour insérer le bandeau affichant l’avertissement d’un article ne citant pas suffisamment ses sources (observé la séance précédente).

- « Catégorie:Wikipédiens » qui donne un aperçu général des différents types de contributeurs au projet Wikipédia.

- « Statuts des utilisateurs », de mon point de vue cet article est l"un de ceux qui permettent de mieux comprendre de quelle façon s’exerce l’autorégulation du projet collaboratif.

- « Wikipédia:Vandalisme », souvenez-vous : nous avions repris la métaphore de l’espace vert urbain, avec un parterre fleuri...

- « Wikipédia:Guerre d’édition », inévitable mais pas forcément de quoi en faire une généralité.

- « Bac à sable » pour se faire la main !


Infographie

Travaux personnalisés

Depuis janvier les séances sont exclusivement consacrées à la réalisation de travaux personnalisés, lesquels seront présentés lors de l’exposition de juin (Expression plurielle) !

Je rappelle la thématique de la saison : paysage et alimentation.

Hey ! Profitez des travaux dans la ville pour photographier toutes ces choses insolites : tranchées, câbles, mottes, pierres & autres tuyaux, véhicules de chantiers, barrières, embouteillages...

Les techniques évoquées lors de notre séance :

- Les calques (support en ligne de Gimp)

- Les calques (support maison)

- Le masques de calque (support en ligne de Gimp)

- Détourer à partir d’une sélection et d’un masque de calque (support maison)

- Outils de sélection (support en ligne de Gimp)

- Introduction aux outils de sélection (support maison)

- Le mode masque rapide (support en ligne de Gimp)

- L’outil Colorier (support en ligne de Gimp)

- Enregistrer une sélection dans un canal (support en ligne de Gimp)

- Niveaux (support maison)

- Un autre exercice d’application (détaillé)

 
 

vendredi 21 avril 2017

 

Enfants

Studio code

Des enfants de l’école Waldeck-Rousseau participent à l’atelier multimédia péri-éducatif de dernière la session de l’année scolaire.

Il existe de multiples ressources en ligne qui permettent aux enfants de se familiariser, tout en douceur, avec la logique du codage informatique.

Nous commençons ce tour d’horizon avec une référence incontournable :
https://studio.code.org/


Tableur

Suspense électoral

À l’heure où ce compte rendu est mis en ligne personne ne sait quels seront les candidats retenus pour le second tour des élections présidentielles 2017.

Ce dernier délai pourrait nous permettre de ressortir les scores des candidats du premier tours des élections présidentielles de 2012, tant sur le plan national que local.

Découvrons donc comment le tableur nous met ça en image.

 

Brève d'actu à lilapuce

vendredi 21 avril 2017

Expressions plurielles

Le vernissage de l’expo traditionnelle de fin d’année des ateliers Arts plastiques du centre culturel aura lieu comme tous les ans au début du mois de juin (date à confirmer sous peu). Cette année, les réalisations de l’atelier « infographie » seront présentées sur écran.

Pioché au hasard,
par le texte...

Support

 

Gravure multisession [3]

Résumé de l’étape précédente : la première session de gravure a été effectuée. Nous avons bien spécifié qu’il ne fallait utiliser la méthode trac kat once (...)

Exercice

 

Html - Css [1]

Mode d’emploi de l’exercice Cette page correspond à la première étape d’un exercice qui en compte 8 au total. Pour la plupart des étapes, vous (...)

... et par les images

Les modes de fusion

 

Mes documents [2]

 

Liens

 

Aide en ligne Picasa

Un produit image made in Google qui se décompose en deux modules : Picasa, un programme à installer sur sont ordi pour classer, trier et procéder aux retouches élémentaires sur ses photos et Albums Web pour partager en ligne ses photos perso. Les deux sont complémentaires mais rien n’empêche d’utiliser l’un sans l’autre. Il est nécessaire d’avoir un compte Google (g-mail ou blogger) pour Albums Web.

Quelques tips
passant par là...

Saviez-vous ?

 

Enregistrer sous...

Quelle différence y a t-il entre « Enregistrer » et « Enregistrer sous... », par exemple quand vous travaillez sur un document de type bureautique (...)

Astuce du jour

 

Raccourci pour fermer une fenêtre

Pour fermer une fenêtre, vous avez au moins deux options, très pratiques, qui sont utilisables dans beaucoup de contextes : ALT+F4 (la touche de (...)

C’est quoi ?

 

Pixels Per Inch (PPI)

PPI signifie en français, nombre de pixels par pouce (unité de mesure anglo-saxon). Il s’agit, par exemple, de la résolution (ou finesse) avec (...)

Passe-muraille

 

Passer de majuscule en minuscule

Je le dis souvent : si ça ne tenait qu’à moi, je supprimerais la touche "Majuscule bloquée" du clavier. Je rappelle qu’il s’agit de la touche (...)